Le Blog Paille
du Gabion









Lundi 4 mai 1 04 /05 /Mai 16:38
01/06/2008 11:53
Bonjour,et désolé pour mes impairs récents.le net c'est quand meme la galére.voilà j'ai lu récement sur le site que le mistral passait a travers les murs paille.dés que j'aurais trouvé un terrain abordable dans la région,je veux construire ma maison en paille.mais si la question sur le feu a été réglé grace au greb,qu'en est-il du mistral.je me posai moi meme la question.une étude à t'elle été faite sur la résistance au vent violent sur la maison paille?si le mistral traverse les murs les pares vapeurs n'offre t'il pas trop de résistance?faut-il mettre plus de contreventements sur l'ossature dans le midi?si oui,comment?ou?un mur de refend ne contribuerait-il pas à propager l'air froid dans la maison en hiver?pour toutes ces question merci pour vos réponses et à bientot. salut a tous.      






03/06/2008 12:21
HaHa!
Le mistral = le loup?
C'est sûr qu'en construisant n'importe quel type de construction sur un site exposé au vent, on aura plus de déperditions calorifiques. Les règlementations de maisons passives (allemandes ou suisses) insistent sur l'étanchéité du bâti, et obligent à un contrôle sur site (blowerdoor test : on extrait l'air de l'intérieur et on mesure les débits d'air extérieur entrant dans le volume : on peut avoir, par exemple, 1.5 m/s d'air passant par une prise électrique, etc.), la reglementation française effinergie, appelée à devenir le standard hexagonal, le demande aussi.
Pour avoir une maison étanche, aux standards "passiv haus", il faut mettre une membrane "étanche" (~presque respirante), collée, bords à recouvrement collés au scotch, passage de gaines étanchés au mastic, ... sur toutes les parois, et fixer le placo par dessus, sans y faire de trous ...
Je me demande si cet environnement est très sain (changement de volume d'air réduit au maximum possible pour éviter les pertes calorifiques nécessaires pour le réchauffement de cet air neuf "indésirable"), on cherche à ne plus ouvrir les fenêtres pour aérer (ou du moins surtout pas le matin), etc. : génial pour la culture d'acariens ...
Donc je pense qu'un peu de perméabilité pour un mur périphérique, c'est pas mauvais en soi ...
Quant à la résistance mécanique à la poussée au vent, si le contreventement est étudié correctement (mur porteurs parralèles au sens du vent dominant, et équerrage des mur porteurs pour résister à des vents venant de plusieurs directions ...), et qu'il y a un bon harpage (liaison aux angles), ça ira sans aucun problème pour un mur en paille : le mistral n'arrivera pas à le souffler!
Cordialement





03/06/2008 14:44
Bonjour
 
Une enveloppe étanche à l'air ne signifie pas qu'on réalise un thermos
Pour une maison performante, le renouvellement d'air indispensable, doit être traité par la ventilation
et uniquement par la ventilation, et non pas par les défauts d'étanchéité au travers de l'enveloppe.
 
Plus vous allez vers un bâtiment performant, plus il est nécessaire d'avoir une ventilation adaptée
de type hygroréglable (A ou B) voire même double flux.
 
L'étanchéité à l'air de l'enveloppe et le renouvellement d'air sont bien 2 points distincts qu'il convient
de traiter avec beaucoup de soin.
 
L'association Aactime et la société SIRTEME, que je représente organisent des formations
sur le sujet de l'étanchéité à l'air et de son contrôle par la technique du Blower Door.
 
Pour plus de renseignements
www.aactime.com





04/06/2008 14:42
Bonjour,olivier.     je te remercie beaucoup pour ton mail.le passage sur les tests des maisons passiv'haus allemandes et autrichiennes était trés intérréssant.c'est pourquoi les forums sont géniaux.et vu que tu habite marseille question mistral tu connais,et tu sais de quoi tu parle.vois-tu;je suis ouvrier du batiment (platrerie et maçonnerie),et malgré cela je ne connaissais pa la norme éffinergie.il y a tellement de label et de norme dans le batiment aujourd'hui que meme nous on s'y perd.j'usqu à présent je fesait de la maison traditionnelle.aujourd'huis je cherches des chantiers participatifs bénévole dans la région pour me former pour ma propre maison paille plus tard,et pouvoir aussi me recyclé dans la construction 100% écologique.c'est pourquoi toutes ces infos sur le feu,l'humidité,le vent etc... sont bienvenues pour moi.merci également pour l'info our l'equerrage des mur de refend par rapport au vents dominents multiples.enfin c'est certain des que j'aurais le temps j'irrai faire au moins 2 stages au GABION.meci de m'avoir lu et a bientot. 


04/06/2008 21:33
Bonjour,

cela fait quelque temps que je me suis inscrit sur le forum mais je n'y ai encore rien posté,

je suis architecte en Belgique, spécialisé dans les construction en matériaux naturels, et donc aussi en paille;
pour répondre au sujet, voici mon point de vue:

il faut bien faire attention de ne pas confondre étanchéité à l'air et perspiration d'une paroi... un courant d'air froid, où simplement un renouvellement d'air trop important dus à une mauvaise étanchéité à l'air entraîne une surconsommation énergétique...

par contre, il est tout à fait possible d'obtenir une très bonne étanchéité à l'air uniquement avec des enduits de terre (même pour les raccords avec les châssis) qui eux permettent une perspiration.

 
Antoine Bonnert




05/06/2008 08:34
Bonjour,
Je suis le débat depuis le début, car je suis en train de crépir en "batichaux" les murs extérieurs en paille de ma maison. Je voulais crépir en terre l'intérieur directement sur la paille. Je constate que l'épaisseur du crépis est par endroit assez importante. Je suis certain que cela joue considérablement sur la respiration, ou perspiration...des murs. Je ne vois pas comment le mistral ou un autre vent, peut passer à travers une botte de paille, entre les raccords de fenêtre, de porte, ou huisserie, prise électrique, ... mal fait d'accord, mais 40 cm de paille compressée, crépis dedans et dehors? Je crois surtout que c'est la dépression du vent qui vide la maison, en aspirant par les raccords, (fenêtres, portes, etc...) mais c'est un autre débat...
Je constate que la première couche directement sur la paille fend au séchage. Sur un coté j'ai remis une couche de crépis dessus qui semble ne pas se fendre depuis l'an dernier. Je dois reprendre tout le mur nord, car je n'ai passé qu'une couche, je me pose la question : dois-je mettre un plastique grillagé entre les deux couches pour solidifier le crépis? ou crépir directement ? le problème est de bien accrocher le grillage... Merci de me raconter vos expériences....
Cordialement.
Rolland





05/06/2008 19:24
Bonjour à tous,
je reviens sur le sujet de la PERSPIRATION car il me semble effectivement que le débat sur l'étanchéité soit autre.
En effet, en ce qui concerne les "fuites" sur des murs en paille par jour de grand vent, je suis assez circonspect.
La perméabilité des murs peut avoir des causes diverses:
- Mauvaises poses des bottes (souvent rencontrées dans le cas des bottes sur champ).
- Quantité de liant dans l'enduit trop faible.
- Eléments périphériques aux murs mal réalisés (fenêtres, portes, poteaux, aérations, toitures, etc ...)
Si aucun de ces cas n'est applicable, j'opterais plus volontiers sur l'idée suivante:
la façade sous le vent (façade opposée à la direction du vent) se trouve en dépression ce qui implique que les fenêtres et autres éléments puissent devenir perméables car ils ne sont pas prévus pour être étanches avec une pression intérieure. J'espère que vous me suivez ;-) lol
Cette réflexion qui n'est qu'embryonnaire n'engage que moi bien entendu ;-)

Revenons sur la perspiration et aux enduits.

Je fais appel à vous les Pailleux expérimentés dans la réalisation des enduits pour avoir vos retours.

Voici mes questions:

- Dans le cas d'enduits Extérieurs/Intérieurs en Terre/Sable/Chaux, quelle chaux avez vous utilisé (j'ai déjà effectué des essais pour les dosages en fonction de la terre dont je dispose, mais pour la chaux je reste sur ma faim).

a/ pour l'intérieur ?
b/ pour l'extérieur ?

- Le retrait donc la fissuration a t il été important ?

- Comment y avez vous remédié ?

- Etes vous satisfait du résultat ?

Merci d'avance

PS: Je me demande si je ne devrais pas mettre en place un petit questionnaire sur mon site afin de collecter ce type d'informations pour ensuite produire une base de connaissances sur tous ces sujets. Qu'en pensez vous ? (L'informatique s'est mon boulot autant en profiter).







06/06/2008 08:29
Bonjour à tous aussi,

Je suis jérôme Berger, humble jeune maitre d'œuvre dans le Morbihan et ancien technicien des bâtiments de France. La paille me semble avoir un avenir tant au niveau écologique que thermique c'est pourquoi je m'y tourne de plus en plus. De ce fait, je lis avec intérêt vos discussions.
Concernant la chaux, qui est plus mon domaine, voilà les explications que je peux vous apporter en espérant qu'elles ne viennent pas vous embrouiller plus.

En premier lieu, il existe deux sortes de chaux:

   * Hydraulique Naturelle ( NHL ) dont la dureté et l'hydraulicité est
     précisée par le chiffre 2 - 3.5 - 5 ( le 5 étant le plus dur )
   * Aérienne ( CL ) très peu voir pas du tout hydraulique

Attention la nomination chaux grise ne correspond à rien de naturelle.

L'hydraulicité correspond à la faculté de prise dans l'eau. Ainsi, comme le ciment, la chaux hydraulique peu prendre dans l'eau ( dans une certaine mesure elle est aussi aérienne et finira sa prise à l'air ) alors que l'aérienne nécessite de l'eau mais la prise se fait à l'air ( d'où une prise plus lente ).
Leur utilisation dépend avant tout de leur risque dans la mise en œuvre vis à vis de la pluie, du soleil. Les ancien avaient tendance à mettre sur 1 mètre de haut ( en Sarthe par exemple ) un enduit de chaux hydraulique naturelle ( en 3 couches ) pour que le prise plus rapide évite la détérioration par les gouttes d'eau de pluie sur le sol et les éclaboussures et le reste en aérienne. Je pense que la dureté plus rapide à obtenir réduit les marques de choc.
Dans le cas de la paille, une chaux aérienne est préconisée en intérieur puisqu'il n'y a pas le danger de lessivage.
Pour l'extérieure, et compte tenu des tassements possibles, la chaux aérienne reste un bon produit car moins raide, elle peut se recoller naturellement dans le cas de micro fissure. ( elle a l'avantage de pouvoir être préparer et laissée sous un petit film d'eau durant quelques années sans se détériorer ). En revanche l'enduit obtiendra sa dureté finale quelques mois voir années après sa mise en œuvre.

J'ai eu l'occasion de visiter un chantier paille sur Ploermel ( Mr Gaboriau dont les coordonnées sont sur le site d'empreinte ). La couche de gobettis de l'enduit extérieur ( chaux hydraulique et sable ) a été projeté au compresseur ( temps de mise en œuvre réduit ). Dans ce cas là, la chaux hydraulique ayant une prise plus rapide est plus adaptée ( je ne me souvient plus de ce qui a été utilisé ).En revanche toute préparation doit être mise en œuvre rapidement sous peine de rester durcie dans la gâche.

Pour les fissures, le proportions de sable, de chaux, de terre, et les propriétés du support ( solidité, absorption de l'humidité ) impliqueront des résultats différents.
Des essais sont nécessaires sur place.
Si mes remarques ne sont pas claires, je reste à votre disposition pour plus de détails dans la mesure de mes connaissances.


Bonne journée à tous.





06/06/2008 19:56
Merci Jérome pour ces précisions, même si elles ne répondent pas directement aux questions relatives à la perspiration (vous allez finir par me trouver lourd avec ce sujet :-) ). Tu apportes toutefois des informations très utiles qui permettent de bien comprendre la différence entre les chaux et leur mode d'application.

Thierry

Par Association le Gabion - Publié dans : étancheité à l'air
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 4 mai 1 04 /05 /Mai 16:34
27/05/2008 19:34
Bonjour a tous les Pailleux,
Y aurait quelqu'un pour nous renseigner sur le enduits au intérieur platresur les murs paille.
Pour la perspiration par exemple qu'en est il ?
Sur une barbotine en terre ?
Merci d'avance.
Bien à tous
Thierry
http://domoscom.blogspot.com





Bonjour,

A vrai dire, je n'ai pas de réponse directe à ta question, n'ayant jusqu'à présent pas utilisé ce matériau, certes très intéressant, dans le chantier de ma propre maison. Mais, à l'instant, je viens de quitter le site du Gabion, qui organise justement un stage de 2 jours sur les enduits extérieurs de plâtre sur bottes de paille :
http://gabionorg.free.fr/stages.htm

Hopla,

Christian



Merci pour ta réponse Christian, mais ma question portait sur les enduits intérieur en platre et la perspiration avec un enduits extérieur (Chaux, terre, sable).





29/05/2008 17:52
> Nous avons abordé le problème lors des rencontres PACA du gypse et du plâtre, le 23 mai.
> Marc Potain de chez "vieujo" , petit fabriquant de plâtres pour tous usages et sur mesure à déjà
> réalisé quelques maisons enduits intérieurs et extérieur, allez voir le site www.platre.com
> je n'ai a pas de données techniques précises à vous donner mais le ressenti est plutôt bon.
>
> Benjamin




29/05/2008 17:52
En ce qui concerne la préspirence, le principe reste sur le fait que l'homme dans son habitat fabrique enormement de vapeur d'eau, d'ou le fait que l'on mette en place un pare vapeur en intérieur.
Lorsque l'on travaille avec des enduits, il faut en fin de compte que l'enduit intérieur soit plus étanche que l'enduit extérieur
Le bon fonctionnement dirait platre à l'extérieur et chaux à l'intérieur
ou bien comme le propose marc potin, fabriqué deux platres avec des particularités un peu différentes afin d'avoir un platre moins poreux en intérieur.
exemple: platre chaux en intérieur platre en extérieur
ou bien chaux faiblement hydro en extérieur et nhl 3.5 en intérieur.
c'est la même chose pour la monomur
quant à la terre en sous oeuvre, celle ci est trop fragile, elle ne permettrait pas au platre de s'accrocher dans les fibres comme il faut, du coup on enduit direct sur la paille.
bon courage
 
alain







29/05/2008 21:19
Bonsoir Alain et merci pour ta réponse, mais j'ai quelques questions subsidiaires.
Voici mes questions de façon plus précise
Nous sommes autoconstructeurs, avec une maison en cours de construction en paille.
Nous commençons les enduits extérieur et allons utiliser de la barbotine pour l'accroche, pour la couche de corps un mélange terre, sable, chaux.

- Question 1/ quelle chaux utiliser ? hydraulique ou aérienne, quelle marques etc ...

- Question 2/ Je voulais savoir s'il était raisonnable de pensez réaliser les enduits intérieur de certains murs en plâtre avec ce type d'enduits extérieur ?

- Question 3/ Si non, quelle type de chaux utiliser à l'extérieur.

Merci d'avance.






Bonsoir Thierry,
Ma réponse était certes un peu rapide dans la mesure où nous sommes effectivement sur un forum animé par le Gabion et que je t'ai indiqué qu'il était opportun de consulter ... le Gabion. Autant pour moi !
Néanmoins, à propos de la perspiration, il me semble que ma réponse n'était toutefois pas complètement en décalage avec ta question !...
Pour ce qui me concerne, je n'ai effectivement pas utilisé de plâtre, ayant vécu une expérience douloureuse d'enduit extérieur en chaux (Téréchaux, NHL2, sur 300 m2) et je n'avais pas envie de réitérer l'exploit avec un enduit potentiellement caustique à l'intérieur. Nous avons donc appliqué 16 m3 d'enduit terre, beaucoup plus calmement et en nous donnant le temps pour le mettre en oeuvre selon notre disponibilité. La peinture à l'argile finale, ayant une résistance à la vapeur d'eau beaucoup plus forte que l'enduit terre, rééquilibre finalement la dynamique de la vapeur d'eau à travers le mur sans toutefois créer une barrière étanche.
Mais je comprends néanmoins ton intérêt pour le plâtre qui reste un beau matériau avec de nombreuses possibilités et une performance environnementale très intéressante.
Bon chantier,
Christian





Bonsoir,

    * matériau : pour le type de chaux à utiliser, je dirais que l'aérienne permet de meilleurs échanges gazeux que l'hydraulique : ce n'est qu'une suggestion et cela ne concerne que les qualités intrinsèques du matériau.
    * mise en oeuvre : si on fait un enduit chaux aérienne très serré, il sera moins respirant qu'un enduit chaux hydraulique à peine lissé (suggestion empirique encore) : la mise en oeuvre importe aussi.
    * intérieur/extérieur : ces questions de transfert de vapeur d'eau sont peu évidentes à modéliser.
          o On part du principe qu'il y a une production intérieure (~ 1.5 l / pers/ jour) à évacuer, mais ce n'est absolument pas un flux constant dans le temps (cuisson des repas, douches, etc.) ou "géographiquement", la température joue un rôle important avec cette eau (condensation, etc.) aussi, ...
          o les irrégularités des parois (angles, coins, ouvertures) réagissent différemment
          o peut-être que les plus grandes quantités d'eau/vapeur d'eau proviendront de l'enduit extérieur détrempé par une averse ..., ou alors, qu'il y aura une façade dans ce cas, et les murs de la zone nuit imbibés d'eau depuis l'intérieur ...
    * en conclusion, je mettrais un enduit très respirant des deux cotés, type plâtre. À l'extérieur, je réaliserai éventuellement une bande basse (~ 1 m) en chaux aérienne, pour lutter contre l'érosion due au ruissellement de la pluie

Cordialement



Bonjour,
 
je me présente un petit peu avant de repondre à tes questions,
 
maçon dans la rehabilitation dans un premier temps, je porte beaucoup d'interet sur la construction paille.je suis à l'heure actuelle consultant formateur, intervenant pour plusieurs organismes de formations ainsi que pour des particuliers et des artisans.
Il existe plusieurs façon d'approcher la construction paille, l'autoconstruction, mais aussi la "haute technologie" excuse le terme, dans le sens de: a l'heure actuelle c'est le seul materiau monomur qui permet de repondre aux normes RT 2020 et 2025.
Du coup ma reponse et mes recherches sont plutôt basées sur la mise en oeuvre pouvant repondre à la diminution des coûts de construction car une maison en paille executé dans les regles de l'art en prenant tout les parametres d'etancheité de concept etc (et la on peut prendre des leçons sur les allemands et les autrichiens) coutent à l'heure actuelle plus chere qu'une maison en monomur brique ou beton cellulaire.
l'augmentation des materiaux prévu pour la RT 2010 devrait ramener la construction paille a des couts raisonnable.
Enfin, dernier constat sur une intervention sur une maison paille dans une zone soumise au mistral, le vent passe à travers les enduits. et oui.
reponse à tes questions

    - Question 1/ quelle chaux utiliser ? hydraulique ou aérienne, quelle marques etc ...
    
    Je ne suis pas en mesure de te parler des enduits terre, dans le sens ou l'execution de ceux ci sont trop long pour pouvoir etre mis en oeuvre par des artisans, par contre il y a des stages au gabion .
    pour les enduits à base de chaux, la terre peut etre utilisé a partir du moment ou cele ci n'est pas argileuse, sinon l'argile changeant de volume par rapport a l'hydrométrie destabilise les enduits de chaux.
    Le choix des chaux se fait en fonction de la prespirance mais surtout en fonction des epaisseurs d'enduits que l'on va mettre en oeuvre.
    une chaux aerienne a tres peu de resistance mecanique et sa carbonation longue ne permet pas de charger au dela de 1 cm à 2 cm si l'on veut travailler dans les regles de l'art.
    Sur la paille, les enduits sont souvent relativement epais, si elle est posé de chant (brins a plat), l'accroche se fait avec une couche d'accroche dosé à 350 .KG/M3  chaux nhl 3.5 sable 0/4
    Si les brins sont debout, un lait de chaux est conseillé (nhl 3.5) avant de beurré la couche d'accroche.
    La charge ou corps d'enduit  en deux couches successives dosage 250 KG/M3 NHL 3.5 sable 0/4; en general on incorpore une trame afin de minimiser les fissurations et pour augmenter la tenue mecanique
    
    finition
    
    la j'incorpore des terres plutot pour la "deco" que pour une veritable utilit
    le dosage se fait en fonction de la granulometrie du sable, de l'apport de terre  si la couche est tres fine chaux aerienne pure à 200 KG/M3
    si la couche depasse le cm nhl 2 meme dosage   
    faire des essais pour la finition
    temps d'execution  apres le lait de chaux il faut attendre mini 72 heures
    apres le gobetis ou couche d'accrochage mini 72 heures
    apres le corps d'enduits attente 1 mois et parfois plus selon les charges.
    

    - Question 2/ Je voulais savoir s'il était raisonnable de pensez réaliser les enduits intérieur de certains murs en plâtre avec ce type d'enduits extérieur ?
    Du coup si ta maison est bien conçu, traitement des remontées capillaires, avancées de toit, l'enduit platre en exterieur est plus approprié à la construction paille.
    Plus leger, facile à mettre en oeuvre il existe des platres retardés et temps d'execution plus rapide le platre se fait en une couche voir 2 pas plus

    - Question 3/ Si non, quelle type de chaux utiliser à l'extérieur.
    La reponse en partie dans la question 1
    
    mais pour information
    
    les chaux caeb sont aerienne
    les chaux nhl sont en partie aerienne et en partie hydraulique . le chiffre 2.  3.5   OU 5  sont des indicateurs de resistance
    les chaux nhl-z  le z veut dire apport de pouzzolane ou de ciment
    
    du coup, ces indications determineront tes choix vis a vis des marques
    
    les enduits doivent obligatoirement etre serré à la taloche pour une bonne tenue et une bonne etancheité meme si il respire
    une fois que le talochage est fait, le soir ou le lendemain en fonction de la prise, on grattera la surface pour permettre l'accroche de la couche suivante.
    
    bon courage
    
    alain





31/10/2008 12:46
Je me demande si quelqun est en mesure de m'aider à rèsoudre mon problème actuel avec les enduits à la chaux.
 
Voilà c'est la premiere fois que je suis appeler à faire ce type d'enduit et je rencontre ce que je pense etre de serieux problemes.
Je travaille actuellement a MONS,village de montagne du var,altitude 886 mètres. Avec le temps actuel,pluies,brouillard,basses températures,humidité èlevée,bientot risque de gel?On n'à commençer ses enduits que rècemment car il parait que l'automne est la meilleure saison,pour les faires.
 
LE SUPPORT ET EN BRIQUES MONOMUR DE 30,IL A EMMAGASINER LA CHALEUR DU SOLEIL TOUT L'ETE.
GOBETIS: CHAUX HYDRAULIQUE NHL 3.5 DE SAINT ASTIER.EPAISSEUR ENVIRON 1 CENTIMETRE.
CORPS D'ENDUIT: CHAUX NHL 3.5 SAINT ASTIER.EPAISSEUR ENVIRON 1,5 A 2 CENTIMETRES.
SABLE UTILISE: SABLE CHIBRONS. POUR CEUX QUI CONNAISSE.
 
MON PROBLEME: MON ENDUIT FISSURE. DES FISSURES DE 5 A 20 CENTIMETRES ADJACENTES OU EN TOILE D'ARAIGNEE.
POURQUOI SVP? AUTRE PROBLEME: LE SUPPORT. J'AI D'ABORD PENSE QUE CELA VENAIT DU FAIT QU'IL N'ETAIT PAS ASSER HUMIDE,MAIS MEME EN LE MOUILLANT PLUS J'AI LE MEME PROBLEME,SANS COMPTER QUE MON ENDUIT MET DES HEURES A TIRER AVANT QUE JE PUISSE LE TALOCHER.
IL EST PREVU EN TROISIEME COUCHE,UNE FINITION TALOCHEE AVEC DE LA CHAUX AERIENNE EN PATE,CONDITIONNEE EN SEAUX.
EST CE QUE CETTE FINITION BOUCHERA DURABLEMENT MES FISSURES COMME ME LA DIT L'ARCHITECTE?
AUTRE ENDUIT. INTERIEURE,2 COUCHES: EST CE QUE LE BADIGEON BOUCHERA MES FISSURES COMME ON ME L'A DIT?
 
Voilà,j'ai été faire un stage de 2 jours en MAI,mais le support ètait diffèrent ainsi que la météo.j'ai acheter spécialement le livre TECHNIQUES ET PRATIQUE DE LA CHAUX DE L'ECOLE D'AVIGNON,mais je ne trouve pas la page qui traite de mon probleme en profondeur. Même mes recherches sur le net ne m'ont pas aider(mauvaise recherche surement).Les stages du GABION m'aiderais surement mais je manque de temps et d'argent(à quand les formations pour les profèssionnels pris en charge par l'état).
 
C'EST POURQUOI JE LANCE UN SOS. SI QUELQUN PEUT M'AIDER A RESOUDRE MON PROBLEME JE LE REMERCIE D'AVANCE ENORMEMENT. MERCI.    
CORDIALEMENT. JEAN-PIERRE





31/10/2008 14:32
Salut Jean-Pierre,
Quelques petites précisions stp :

    * as-tu des photos? si oui, envoies-les, si non, fais-les et va au "si oui"
    * quelle est l'orientation des façades que tu as enduites? Y a-t-il des différences en regard
    * ta chaux est-elle "fraîche" : quelle est la validité sur tes sacs, où sont-ils stockés chez ton vendeur, etc.
    * donne ton mode de réalisation détaillé, dans le temps (exemple : jour 1 : mouillage paroi, attente 15 minutes, gobetis à la tyrolienne ; jour +6 : corps d'enduit, etc..)

Sinon, il paraît que le plâtre n'a pas de retrait ...
Cordialement








05/11/2008 12:30
Alain Richard formateur Gabion et formateur indépendant
La chaux hydro 3.5 st astier fonctionne bien.
Pour la brique monomur, il est bon d'arroser pendant 2 à 3 jours le mur à raison de 3 4 fois jour. Le gobetis ou salissure, n'est pas une couche d'enduit, c'est juste la dépose de grains suffisamment enrobés de liant pour créer une surface rugueuse, un peu comme la surface d'un disque métallique à abraser le bois. On a toujours tendance à faire une couche cachant toute la surface de la matière à enduire du coup, on aura une adhérence très minime. le gobetis déposé se fait plutôt à la truelle,le jeté doit être très ferme et lorsque l' enduit très souple est projeté, le grain de sable doit apparaître en surface comme un papier de verre et ne doit pas être recouvert de laitance. La tyrolienne à part une très bonne tyrolienne ne projette pas suffisamment fortement pour séparer la laitance du grain. quand le gobetis est exécuté, on voit toujours la brique d'ou le nom commun de salissure. le dosage en seau 1 nhl 3.5 pour 2 seau de sable 0/4 lavé roulé de préférence. laisser sécher au moins 72 heures, il faut que le gobetis soit dur pour le corps d'enduit,.ensuite, on réarrose l'arrosage sert à accumuler de l'eau dans le support afin que l'évaporation de celle ci permettent une bonne carbonatation plus le mortier sèche doucement plus l'enduit sera dur.
Le corps d'enduit, l'épaisseur de l'enduit est lié au sable utilisé, on compte une épaisseur moyenne de 3 fois le grain soit sable 0/4 env. 12 mm d'épaisseur le dosage moyen 1 nhl 3.5 pour 3 sable lavé roulé
si le sable est concassé, c'est plus délicat car la quantité de fine du sable joue sur le dosage.
je ne connais pas le sable dont tu parles, mais la fissuration peut provenir de cette problématique. Il faut faire une série d’essais afin de trouver le compromis entre la solidité et le faïençage normalement en respectant cela il ne devrai pas y avoir de fissure.
Le corps d’enduit se fait en 2 passes successives afin d’appliquer, de régler et de serrer les enduits comme il faut. Déposer l’enduit du bas vers le haut, toujours serrer à la taloche. C’est le corps d’enduit qui donne la planéité et surtout l’étanchéité à l’eau de ruissellement donc pas de fissures. La finition est décorative.
Problématiques des briques monomur :
Les enduits sur la brique monomur surtout sur les faces exposées au soleil fissurent plus ou moins à la hauteur des joints, des micro fissures rectilignes dû au travail de la brique, retrait ou augmentation de volume liés à l’échauffement de l’air dans les alvéoles. Du coup pas bon pour une parfaite étanchéité mais la brique permet à l’eau de ne pas trop se diffuser et favorise l’évaporation. Au niveau esthétique, il ne faut pas faire d’enduit lisse ou badigeonné car il sera couvert de micro fissures, en général on favorise les enduits gratté pour cacher cette problématique.
Sinon pour un bon fonctionnement de la brique monomur et pour une bonne migration des vapeurs d’eau, il est préférable de faire un enduit plus dur en intérieur (il freine la pénétration des vapeurs d’eau dans les murs) qu’en extérieur
Un bon compromis consiste à faire les enduits vu ci-dessus en intérieur avec finition à la chaux aérienne et de faire des enduits plâtre chaux en extérieur pour favoriser l’évaporation.
La souplesse du plâtre fait qu’il n’y a pour ainsi dire de micro fissurage.
Voila espérant que cela puisse éclairer quelques points.
Il est vrai que les formations sur quelques jours ne permettent de comprendre que l’ensemble du fonctionnement de la chaux, il existe sur le Gabion plusieurs niveau de formations. En complémentarité, sous l’égide Formatchaux, je fais aussi de l’accompagnement sur site.
Alain





09/11/2008 12:25
Tous d'abord un grand merci pour votre aide. Les sacs de chaux sont stockés sur le chantier,sous bache au pied de la bètonnière.date de fabrication 08-09-08.Le sable chibron 02/03 ressemble au saint-anne,meme couleur mais 28 euros moins cher au mètre cube,choix du client. Je vous joint les photos que l'assistant architecte à pris.Aujourd'huis après quelques jours de pratiques je pense avoir cerné mon problème.J'ai enfin réussi à faire 2 murs sans fissures. Mon problème je pense venait effectivement du support (briques monomurs qui boit comme un homme est qu'il faut humidifier voire mouillé constamment).Cela venait aussi je pense de la mauvaise préparation de la chaux(temps de gachage insuffisant. Mélange,ou trop liquide ou trop dur. dosage asser difficile à trouver,le dosage de l'eau en fonction de l'humidité du sable,du temps de gachage et de la consistance demandèe pour le mortier chaux).Enfin j'espère que la météo va un peu ètre de mon coté et espère pouvoir continuer sans fissurations. Je flippe surtout par rapport à ma garantie décénnale,c'est pourquoi je souhaite de tout coeur que la dernière couche de chaux aèrienne en pate bouchera durablement mes fissures. Je n'imagine pas devoir tous refaire dans 6 mois ou 1 an.C'est pourquoi encore un grand merci à vous et si vous avez d'autres conseils je suis preneur.
 
A TRES BIENTOT MERCI ET AU REVOIR.




Par Association le Gabion - Publié dans : Les enduits
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Lundi 4 mai 1 04 /05 /Mai 16:26
Bonjour,
Nous travaillons avec le Parc Régional de Camargue, l'INRA, le CSTB, les Compaillons,
le CNDB et d'autres partenaires sur le projet d'une procédure ATEC et/ou ATEX pour un système
constructif d'éléments en bois préfabriqués avec la paille comme isolant (inspiré du système autrichien).
Nous cherchons encore des projets opérationnels (MI, petits collectifs) qui pourraient être intéressés d'y
participer et notamment dans la Région PACA.

bon dimanche à tous

Stefan

Toits de Choix
http://www.toitsdechoix.com





26/10/2007 10:00
Bonjour,
En effet, les travaux dès règles technique de la paille son en cours. En attendant, et en souhaitant
contribuer à ces travaux, nous lançons avec le Parc Régional de Camargue, l'INRA à Montpellier et le
CSTB le projet d'une certification ATEC ou ATEX pour un système constructif qui utilise la paille
(de riz, mais on espère de rester flexible) comme simple isolant. C'est un système d'éléments en bois
 préfabriqués avec un contrôle rigoureux de la qualité de la paille. Ce système est selon le thermicien
compatible avec le standard Maison Passive.
Toute personne intéressée par ce projet est invitée à s'adresser directement à nous.
Encore bravo pour l'organisation de la journée. Je n'ai pu passer que très rapidement mais la foule
démontre bien l'intérêt croissant pour ce matériau.
bien à tous
Stefan
Toits de Choix
http://ww.toitsdechoix.com





04/05/2008 18:59
Nous avons environ 70 bottes de la paille en rabe après un chantier au centre ville de Grenoble pour la Biennale de l'habitat durable.
Nous les avons achetées 2 euros la botte, on les brade si quelqu'un est intéressé, et peu venir la récupérer sur place entre le Mardi 13 et le vendredi 18 Mai, place Grennette, centre de Grenoble.
Les bottes font entre 90 cm et 1 m.
Avis aux amateurs
http://www.eco2scop.fr





Par Association le Gabion - Publié dans : le matériau Paille
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 avril 4 30 /04 /Avr 15:27
Bonjour a tous,
Voila je ne voulais pas que les échanges intéressants que nous avons eu pendant les deux dernières années soient perdus.
J'ai donc mis bout à bout l'historique des mails que nous avons tous reçu.

Par souci de protection de la vie privée, j'ai enlevé les noms de famille, et les contacts perso...
Le blog étant plus visible sur internet, nous devrons trouver un moyen de s'identifier sans donner trop de données personnelles.


Les mails sont dans l'ordre chronologique, tels qu'ils sont arrivés, bonne lecture pour les nouveaux,
Salut aux anciens...

Benjamin Guillot, pour le Gabion







02/05/2007 11:30
Bonjour, à tous.
Je me permet de faire passer de l'information pour inaugurer notre  liste de diffusion, Mr Guilhem s'est inscrit sur la liste,
voici ce qu'il propose:

Mr Guilhem à Toulouse
actuellement projet d'une maison en ossature bois, remplissage en bottes de paille et cloisons intérieures en torchis.
Nous offrons aux *stagiaires-volontaires* logement, nourriture du matin et midi, formation et pratique sur le terrain.
nous recherchons des personnes intéressées dans l'apprentissage de ces techniques naturelles et permettant une autonomie autoconstructive,
que ce soit pour un week-end, une semaine ou plus..





18/06/2007 13:29
Ca y est : bientôt, nous saurons combien de maisons pailles construites ou en construction en France avec également plein de données techniques...........
.......Mais pour celà, il faut que chacun(e) aille remplir le questionnaire .
Alors, si vous êtes en possession d'une construction paille (maison ou autre batiment), si vous êtes en chantier ou seulement à l'étude je vous donne rendez vous là : http://www.habitat-ecologique.org/paille.php ; Si vous connaissez des personnes ayant construits en paille et qui n'ont pas accés à internet ou au forum, prevenez les ; si vous êtes pros et avez des réalisations à votre actif, prevenez les maitres d'ouvrages et si enfin vous avez un site internet ou un blog, pensez à y mettre cette info ; la réussite de cette enquête dépend de tous......

Merci,
Philippe Liboureau (reseau français de la construction en paille)





29/07/2007 19:56
Bonjour à tous,

 A partir du 21 août et pour une durée de 15 jours, nous débutons la partie paille du chantier de notre maison. Alors si vous avez un peu de temps à consacrer ou simplement une curiosité à satisfaire, n'hésitez pas. Cela se passe en Sarthe, à 15 km du Mans, sur la route de Laval. Gîte fourni. Possibilité de camper sur place.
 Merci par ailleurs de diffuser l'information autour de vous, en mettant cette affiche aux endroits qui pourraient vous paraitre adéquat. D'avance, nous vous en remercions.

 A bientôt.
jerome





01/10/2007 10:25
bonjour,
Nous sommes une nouvelle société de construction et rénovation écologique, nous proposons nos services à partir du 1 er Novembre 07, n'hésitez pas à nous soumettre vos projets.
Nous avons l'intention de nous spécialiser dans la construction bioclimatique en ossature bois et remplissage paille.

– construction ossature bois
– isolation végétale
– enduits chaux
– enduits terre
– plâtre
– pose de menuiserie

– maçonnerie pierre
– isolation extérieure
– escaliers et voûtes catalanes
– voûtes, coupoles
– murs chauffants
– cloisons brique, plâtre, torchis
– réalisation de plancher

– conception bioclimatique
– analyse du bâtie ancien
– amélioration thermique de l'existant
– conseil en éco-conception

Cordialement

Eco2scop
construction écologique et économique
http://www.eco2scop.fr




17/10/2007 17:44
Bonjour,

     Nous revoici à avoir avec notre chantier paille, avorté cet été pour
cause de manque de toiture. Cette fois-ci sera la bonne ! Merci de faire
passer l'info par l'intermédiaire de l'annonce ci-jointe (la photo est
bien celle de notre maisoin, contrairement à la précédente annonce).
Tout coup de main ou de pouce, par l'acte, la pensée ou le coeur sera le
bien venu. Il est même permis de passer par simple curiosité.

     Cela se deroulera du samedi 10 au dimanche 25 novembre 2007, à La
Cointellerie, 72 540 Amné-en-Champagne. Nous fournissons couvert et même
le gîte (nous habitons juste à coté).

Bien à vous, au plaisir d'avoir de vos nouvelles,
Isabelle & Jérôme



23/10/2007 14:39
Bonjour a tous,
Une journée porte ouverte va avoir lieu sur notre chantier de maison en paille a Etables 07. Il y aura les enduits exterieur sur l'octogone, et la maison aura une partie des murs remplis de paille. Tout les bois exterieur de charpente sont rond, il y a une baie vitrée de 5m50 de large et 4m de haut, un mur accumulateur et d autres aspect bioclimatique.
Vous etes les bienvenue le Vendredi 16 Novembre, ainsi que tout vos amis et toutes vos connaissances. Le but est de faire connaitre la paille dans la construction.Il y aura une visite explicative a 14h et a 16h.
Donc nésitez pas a difuser le message. Je vous souhaite une bonne continuation.
Avançons ensemble pour le monde
Mathieu



12/09/2007 09:54
Les assises de la construction paille organisées par l'association le Gabion se tiendront
le 19 Octobre 2007 à l'Eurôpole de l'Arbois (Aix en Provence)
Venez nombreux et parlez en autour de vous, le thème principal est l'avenir de ce materiau
au  niveau professionnel .
a@legabion.org , www.legabion.org




25/10/2007 21:07
Bonjour a tous et toutes,
Depuis que je m'interresse à la paille comme isolant, je cherche à connaitre la réglementation
qui s'applique à elle. Les DTU, les regles de l'art, la tradition des métiers ne semblent par
connaitre, ou reconnaitre ce matériaux de notre siecle.
Pourtant, en tans que menuisier batisseurs d'ossature bois, je rencontre frequement des personnes
 interresées par notre paille...
Si quelqu'uns ou quelques une ont des info sur se sujet....



26/10/2007 09:45
Bonjour,
J'ai eu la chance de pouvoir participer aux Assises de la construction paille, qui ont eu lieu
le 19 octobre dernier à Aix-en-Provence, à l'initiative du Gabion. Luc Floissac, enseignant à l'Ecole
d'architecture de Toulouse y a fait un exposé sur le chantier en cours relatif aux normes de la
construction paille. En vous adressant au Gabion ou directement à Luc Floissac, vous aurez probablement
des éléments de réponse pertinents à votre question.
Cordialement,
Christian




31/10/2007 16:02
Nous avons été ravis de l'intérêt manifesté par les professionnels du bâtiment pour les assises de la construction paille,
Nous nous excusons au près de ceux qui n'ont pas pu y assister faute de place et nous remercions les participants de leur présence.

Vous pouvez récupérer les présentations des intervenants sur notre site
www.legabion.org

Merci à Vincent Keller qui nous à communiqué l'adresse de son fournisseur paille:
LIOTARD Marcel
M. Marcel Liotard qui est en mesure de fabriquer des bottes haute densité sur demande et sur mesure, il dispose d'un stock énorme.
Certains ont indiqué avoir obtenu des contrats assurances, peuvent-ils nous contacter ?
Si d'autres personnes veulent partager des informations, ils peuvent aussi nous contacter.
A la demande de plusieurs artisans de la CAPEB nous allons organiser un stage professionnel de deux jours , qui devrai avoir lieu les 29. 30 novembre. Les personnes intéressées peuvent nous contacter.



07/11/2007 10:01
MESSAGE RECU AU GABION

Bonjour,
 
Maraicher à mollégès près de St rémy de provence, je souhaite construire un hangar sur mon exploitation. Conseillé par un autre agriculteur qui m'a donné vos coordonnées, je vous sollicite pour un devis.
 
dans l'attente de vous lire
 
Elluin Sébastien
--
Le jardin du P@pet
Sébastien et Bertrand





le gabion "benjamin Guillot" a écrit :
> Nous avons reçu ce message au Gabion
>
>
> bonjour, nous sommes les heureux acquéreurs d'un terrain à Turriers. Nous avons un projet de maison bioclimatique ossature bois ballots de paille. nous sommes à la recherche d'un architecte sensible au bioclimatisme ainsi qu'à ce type de matériaux. c'est uniquement pour la mission permis de construire.
> Pourriez vous peut être nous aider à trouver un architecte parmi les 140 environs que comptent les départements 04 et 05 !!!!
> merci beaucoup par avance
> bonne soirée
> Marion De Rosa



09/11/2007 19:08
Bonsoir,

Celui qui m'a mis les plans au propre mais qui ne connait pas ce type de construction est M. Ribot chez Archi Alpes Concept à Gap.
Je sais que M. Zerillo à Chorges souhaite avoir cette approche bioclimatique.
Il me semble que M. Marlin à Sigoyer ne serai pas contre. (A vérifier)
Je ne connais pas les autres architectes.
Cordialement





12/11/2007 20:17
Bonjour Marion,

Nous sommes en train de construire de construire une maison de ce type à Rambaud (prêt de Gap). Nous avons déjà construit la structure poteaux poutre, la couverture est posée, nous en sommes au stade de la construction des murs en paille.
Nous avons aussi choisit de faire l'isolation toiture et plancher en botte de paille.
Nous avons eu la même démarche que vous qui consistait à prendre un architecture pour la conception architecturale de notre nid ;-) . Après de nombreux égarements et sur le point d'abandonner, nous avons finalement trouvé un archi à l'écoute, compétent et sympa en la personne de Jérome Voutier.
Nous sommes très content de sa prestation.
Nous avons ensuite fait appel à l'ingénieur bois Laurent Anglésio pour l'étude de la structure et à l'entreprise Garcin pour la réalisation du "squelette". Mis à part d'importants retards nous sommes très satisfait de nos choix.
Vous pouvez contacter Jérome et Laurent de notre part.

Thierry & Mary


Bon courage.

Pensez vous mettre la mais à la pate sur votre projet? ou tout faire réaliser par des entreprises?







19/11/2007 10:52
"Bonjour, je recherche désespérement un artisan ou un fabricant de maison en paille avec ossature bois dans le rhône
ou aux environs. De plus, savez-vous à quel prix peu revenir une maison de ce type d'environ 70 m2 d'architecture trés simple.
 Merci d'avance pour votre aide. Philippe






26/12/2007 22:08
Bonsoir,
Voilà, nous avons fixés les dates pour le chantier enduits intérieurs de nos
 murs en paille : cela commencera le lundi 07/01 et pour 7 ou 8 jours maxi.
Bonnes fêtes et si on ne se revoit pas d'ici-là, bonne année à vous.
Jérôme



27/12/2007 10:10
Bonjour, nous sommes intéressés avec mon ami pour participer aux enduits. Mais ce serait le week end car je travaille toute la semaine. Vous êtes où ?
Bonne journée

Marion et Dom
Turriers



07/01/2008 17:08
Comme d' habitude un appel au secours d'une
jeune propriétaire en détresse, Ses coordonnées sont en fin de message:

Je vous souhaite tout d'abord une bonne et heureuse année 2008.
Nous sommes à Portel des Corbières, dans l'Aude, à 15km de Narbonne, 30min de Perpignan, 1h de Carcassonne, 1h15 de Montpellier

Je me permets de vous contacter, nous avons acheté une maison plain-pied, il s'agit d'une maison 4 façades, construction et isolation standard. maison construite en 2003.
Selon le rapport diagnostique thermique, lors de l'acquisition en déc 2006, la maison est de classe D.
Ballon eau chaude sanitaire électrique => projet encours de chauffe eau solaire
Chauffage maison : radiateur électrique.
Nous souhaitons mieux isoler la maison afin de améliorer le rendement énergétique.
Pourriez-vous nous conseiller concernant les travaux à faire, ce qu'on peut réaliser comme travaux sur maison existante en tenant compte du rapport qualité prix.
Je vous remercie d'avance.
Mme Nguyen





08/01/2008 10:12
Bonjour,

ton mail m a fortement interessée.
En effet, porteurs d'un projet d auto construction en paille avec ossature bois
nous n en sommes pas moins captivés par les nombreuses applications de ce type
de constructions toutes techniques confondues ailleurs en europe (autriche,
allemagne; hollande et danemark)et souvent déçus par la frilosité teintée de
lobbying des normes françaises.
C'est pourquoi meme si je ne peux pas t etre d un grand secours dans ta demarche
actuelle je voulais t exprimer tout mon soutien et mon enthousiasme vis a vis
d'un professionnel qui s engage.
Si tu as besoin de main doeuvre sur ton futur chantier (qui se trouve dans quel
coin d ailleurs ?) n hesites pas a nous recontacter.
Je suis militante autant que mes moyens et disponibilités me le permettent, idem
pour mon compagnon.
Donc n hesite pas, on ne sait jamais.
Pour notre part nous sommes sur Pau dans le 64 et cherchons un terrain entre
Tarbes (65) et Pau pour un projet transgenerationnel de plein pied en paille
entre autres.

A bientot j espere
N hesite pas a nous envoyer des nouvelles de ton avancement !

Salut !







Bonjour à toutes et à tous,
c'est la première fois que j'écris sur cette liste, alors je vais tenter de me présenter.
Je suis intéressé par des informations sur la construction paille, surtout par l'emploi de grosses bottes, en mur porteur.
Je glane ces informations pour éventuellement monter une structure d'études/réalisations dans ce domaine, voire plus
( dans le giron "écoconstruction"). Pas de planning ou de "business-plan" en vue, mais plein de croquis sur mon carnet.
Même en employant ces bottes gigantesques, je réfléchi aux moyens de renforcement : j'ai vu des sangles, etc. , mais je
doute de leur durabilité dans le temps.
J'aimerai faire des tests (résistance mécanique instantanée et dans le temps, transfert vapeur d'eau, gradient thermique, etc.)
 en grandeur nature : peut-être que le CSTB commencera à valider ce type de construction (avitex, avitec), et que les assureurs
fourniront une décennale ?
J'ai 42 ans, je suis actuellement formateur pour des dessinateurs en bâtiment. Mon diplôme le plus récent est ingénieur CNAM
bâtiment et je traîne sur les chantiers depuis 20 ans, après avoir été saisonnier sur les rivières. Je vis à Marseille, entouré
de ma femme et de 3 enfants.
J'espère que nos échanges seront fructueux, et bonne année à vous tous
Olivier



Bonjour et bonne année à tous,
Je suis également intéressé par la paille et plus généralement l'éco et l'auto-construction. Après avoir fait du montage
de projet en agriculture bio et en écoconstruction je cherche à acquérir un savoir-faire sur la mise en oeuvre, sur les
chantiers, avec des professionnels disposant d'une bonne base en bâtiment. Si vous avez des pistes...
Tu peux contacter Franck Marquilié au construit des maisons en paille sur Briançon
et pourra peut être te donner des indications
 
Thomas S, j'ai 34 ans, situé dans le Gard et parfois en Alsace.






le gabion a écrit :
Bonjour,
Un de nos amis "archi" belge nous envoi ces infos.....
Mais comment va-t-on faire pour rénover notre patrimoine existant. Du côté positif, c'est que du travail, il y en a!
 Et pour longtemps. Du côté négatif, c'est qu'avec l'incompétence, l'ignorance et le "jemenfoutisme" caractérisant
la majorité des entrepreneurs du bâtiment…on est pas sauvé!
Nous nous attelons aussi a changer les choses… c'est une bataille pleine de motivation et d'espoir. On y arrivera …
même si on a parfois l'impression d'être des Don Quichotte face à ses moulins à vent.
Du côté de l'association dans laquelle je travaille, nous lançons des stages dès le mois de mai.
La venue de Jean-Pierre dans ce cadre est attendue par beaucoup de monde. Il est temps de passer à l'action.
A côté de cela, nous avons créé une autre association avec Philippe Leboutte (qui a participé à un stage juste
avant les assises paille) et un vendeur de matériaux écologique (à la philosophie de vie à faire pâlir tous les
commerciaux fabriquant de fric et de PIB) (www.lamaisonecologique.be), une association appelée Grapaille.
Elle a pour objectif de créer la filière professionnelle de la botte de paille pour la construction.
Dans ce cadre, nous avons inviter Tom Rijven à nous présenter sa technique lors d'une conférence (succès de foule!) .
Nous avons aussi entamer la réalisation de plusieurs "échantillons" de murs que nous allons tester dans un laboratoire
d'université pour en connaître les valeurs de résistance, flambage,  contreventement, etc. Philippe ou moi, vous tiendrons
informé si vous le désirez. Bref on avance et l'année 2008 à l'air pleine de promesse.
Portez-vous bien
A bientôt j'espère.

Yves Piron
Association Eco'Hom (www.ecohom.be)
Liège - Belgique





31/01/2008 19:53
Salut Sébastien,

Bienvenue chez les pailleux!
Nous avons un projet en cours sur les environs de Gap, jette un oeil sur notre blogue en cours
http://domoscom.blogspot.com

Thierry

 cute; oyé braves gens!
Etant nouveau membre de ce forum empaillé et comme le veut la tradition, je vais me présenter!
 Je me nomme Sébastien Chosson, suis d'origine aveyronnaise et je réside actuellement à Savines Le Lac (05).
J'ai 27 ans, j'ai suivis des études agricoles et concernant la gestion et de protection de territoires de montagnes.
Mon intérêt pour les constructions écologiques n'est pas nouveau alors qu'à l'inverse je ne connais
le principe de construction et d'isolation en paille que depuis peu! Dans les deux cas mes connaissances sont limitées
mais mon attrait pour ce type de techniques n'en est pas moins grand! En gros, je n'y connais rien mais je désire m'informer,
me former à ce sujet.
 
Pourquoi cet intéret:
à l'avenir,
 j'aimerais vivre dans un habitat sain, peu polluant et intégré à son environnement,
 j'ai aussi l'idée de créer une entreprise à priori agricole avec les bâtiments que cela implique,
mais je ne suis pas fixé alors pourquoi pas un projet qui participerait à la mise en place ou à la
participation à une filière de valorisation de la paille, du bois, du chanvre, etc. 
Paillement votre, sébastien.





31/10/2007 16:02
LE GABION à écris
Nous avons été ravis de l'intérêt manifesté par les professionnels du bâtiment pour les assises de la construction paille,
Nous nous excusons au près de ceux qui n'ont pas pu y assister faute de place et nous remercions les participants de leur présence.

Vous pouvez récupérer les présentations des intervenants sur notre site
www.legabion.org.

Certains ont indiqué avoir obtenu des contrats assurances, peuvent-ils nous contacter ?
Si d'autres personnes veulent partager des informations, ils peuvent aussi nous contacter.



18/02/2008 22:35
bonjour tout le monde,

je reçois les emails de la liste de diffusion étant donne que j'ai réalisé des formations et notamment celle "constrution en paille" au gabion.
Aujourd'hui, après une approche de l'eco-construction et des énergies renouvelables, j'ai choisi de créer une SCOP d'installateur spécialisé sur  les énergies renouvelables "solaire et bois" dans la haute garonne "31".
A ce titre, je souhaite créer un réseau d'éco-artisan local afin de présenter au personne une liste d'artisan travaillant en faveur de l'environnement:
- plombier solaire
- charpentier
- distributeur materiel ecologique
- archi bioclimatique

A ce titre, je recherche des professionnels pouvant intervenir localement sur des concstrutions en paille afin d'aider les particulier qui sont intéressé par cette technique que nous mettons souvent en avant. Si vous avez des contacts ou des infos, n'hesitez pas a nous les communiquez.

merci et bonne soiree a tous

alter energies






21/02/2008 09:07
architecture et patrimoine a écrit :
> Bonjour à tous,
>
> Depuis quelques mois, je suis inscrit à la liste de diffusion de Gabion par conviction pour le matériaux paille.
> Maitre d'œuvre depuis le premier avril 2007 dans le Morbihan, je pense que l'avenir est dans la construction paille ( faible énergie grise, caractéristiques thermiques, mise en œuvre...), toutefois, mon assurance décennale oblige, je ne peux que conseiller et non valider l'ensemble de la réalisation. J'attends de ce fait une certification!!
>
> Je vous contacte pour savoir s'il existe des stages dans le secteur de la Bretagne ou les Pays de la Loire sur la construction paille.
> D'autre part, existe t'il un ou des ouvrages qui expliquent correctement les étapes, les divers solutions techniques?
>
>
> Merci à ce réseau pour son ampleur et le dialogue qu'il permet.
>
> Jérôme
SARL Architecture et Patrimoine

Bonjour Jérôme,
Le gabion à mis en ligne un petit film sur la construction paille, réalisé pour les assises de la construction en paille le 19 /10 /2007.
Il se termine par une biblio non exostive des ouvrages existants.
On peu s'en proccurer  une grande partie  sur le site de la maison en paille : http://www.lamaisonenpaille.com/

Bonne journée à vous et bonjour à tous les pailleux...
Benjamin Guillot, pour le Gabion




21/02/2008 16:57
L'article suivant illustre bien la légende du tonneau des Danaïdes. Pourquoi isoler, si on peut brûler l'isolant ?
Christian

http://www.campagnesetenvironnement.fr/article.php?id=1848&nid=1




26/02/2008 10:26
L'Association le Gabion, organise un après midi de conférence
le SAMEDI 29 MARS 2008
A la salle des fêtes d'Embrun

14h 16h30
Nous allons avoir cette année une conférence de Marc Potin qui est spécialiste du plâtre. Il réalise des plâtres pour enduits extérieurs qui peuvent convenir à la restauration du patrimoine très importante dans notre région mais aussi à la construction paille ! Pour avoir une idée de ses travaux je vous recommande vivement d'aller voir le site platre.com .

16h45 18h30
Nous aurons aussi une présentation du «cahier 8 Nombre et Lumière» de l'abbaye de Boscodon par Christian Gay – Ingénieur. Il s'agit d'une recherche sur l'architecture romane effectuée dans le cadre de la restauration de l'abbaye. Elle traite de la mise en oeuvre d'une logique des nombres, des proportions, des tracés et de la symbolique des formes, de l'espace et de la lumière. Pour suivre cette conférence et comprendre les tracés, nous vous demandons d'apporter un cahier, une règle, un compas et un crayon.

Toutes les infos sur www.legabion.org





19/03/2008 10:50
Voici un message que nous avons reçu au gabion

Bonjour,
Nous nous lançons dans la construction écologique y compris les maisons en bottes de paille.
Nous sommes un bureau d'études basé dans le jura.
http://www.biobatir-concept.fr

Descriptif court :
Bureau d'étude conception bioclimatique et écoconstruction. Constructions neuves ou amélioration d'anciennes. Basse consommation énergétique et énergies renouvelables. Respect de l'environnement et matériaux naturels. Habitations ou locaux professionnels. Calcul structures bois. Conseils ...

Merci







19/03/2008 21:38
Bonjour Benjamin,
Voila un article glané dans Le Temps (Genève) sur les maisons en paille en Suisse.
Un marché en pleine naissance.
A communiquer si tu le désires.
http://www.atba.ch/articles/http-wwwletempsch-template-societe.pdf
 
A bientôt
 
Francis






20/03/2008 15:38
Bonjour. Un stage d'auto-construction est organisé dans la Drôme, et plus précisément à St Nazaire le desert (Diois), pour la periode du 07/09/08 au 14/09/08.Il sagit de notre futur maisonette de 33 M2 bâtti en paille et bois cordé. Toutes les personnes qui seraient intéressé par ce stage, peuvent nous contacter au: 05/46/47/84/91 ou:04/76/36/40/99 et consulter le site www.aricia.fr/bio-lopin/spirale/ . A BIENTOT DANS LA DROME.






28/04/2008 17:27
Bonjour. Nous avons le projet d'une petite habitation de 33m2 construite en paille et bois cordé dans le Diois (26).La construction doit se réaliser dans le cadre d'un stage avec l'association Spirale, pour la semaine du 07/09/08 au 14/09/08





29/04/2008 16:29
Voici le programme quasi définitif de l'évènement que nous organisons
l'association Le GABION organise des
«  Rencontres Régionales du Gypse et du Plâtre »
le vendredi 23 mai 2008 de 9h30 à 17H30
à l'Europôle de l'Arbois à côté d'Aix-en-Provence.
PROGRAMME PROVISOIRE
Le détail des présentations des intervenants est en ligne, il peu encore subir quelques changements.
Nous serions heureux si vous pouviez participer et nous aider à faire connaître cette manifestation.
Pour participer a cette journée, merci de vous inscrire sur notre site : www.legabion.org
Atelier 1 Le patrimoine au cours des siècles, le patrimoine de notre région et sa restauration
Monsieur Joël PUISAIS, plâtrier et rédacteur de l'encyclopédie des compagnons du devoir sur le plâtre
Monsieur Francesco FLAVIGNY, Architecte en Chef des Monuments Historiques
Madame Audrey MEYER, spécialisée en iconographie
Atelier 2 Exemples de projets et de réalisations contemporaines en restauration et en neuf
Monsieur Pierre CARON plâtrier, formateur au Gabion -
Monsieur Joël PUISAIS, plâtrier et rédacteur de l'encyclopédie des compagnons du devoir sur le plâtre
Atelier 3 Le renouveau du plâtre
Monsieur Roger CARREGA, Formateur - représentant de la CAPEB (sur l'acoustique du plâtre).
Monsieur Jean Louis BOVIS, artisan réalisant des façades extérieures en plâtre
Monsieur Marc POTIN, responsable des plâtres Vieujot (platres.com) qui vient de travailler avec Jean Nouvel sur le musée du Quai Branly -






30/04/2008 13:48
Bonjour à tous,
je fais actuellement la mise à jour des résultats de l'Enquête Construction Paille pour la présenter lors du prochain rassemblement du réseua Français de la construction Paille, du 10 au 12 mai à Gaillac.
il y a pour l'heure 327 réponses ( 50 contructions achevées, 180  en cours, et une 100aine à l'état de projet) et j'en appelle à vous pour que l'on puisse atteindre un chiffre plus représentatif de la réalité sans attendre l'année prochaine
pour etre prise en compte dans le prochain état des résultats, merci de répondre avant  le 4 mai).

Vous connaissez surement quelqu'un qui n'a pas encore répondu: transmettez lui cet email pour lui permettre de témoigner dans les prochaines heures.
Enquête sur la construction en Paille en France : résultats mis à jour d'ici le 10 mai
 
- formulaire pour répondre: http://www.habitat-ecologique.org/paille.php
- les résultats à consulter (nov 2007): http://www.habitat-ecologique.org/paille1.php
 
Je précise qu'il n'y aura comme d'habitude aucune diffusion des coordonnées personnelles fournies lors de votre participation. L'exploitation des résultats est cartographique, statistique et sociale. Nous pouvons utiliser vos photos ou témoignages pour communiquer dans le cadre de l'enquête. Seuls les blogs apparaissent sur la page des résultats (il seront prochainement classé par département).
 
si vous connaissez dans votre entourage ou parmis vos connaissances des personnes susceptibles de participer à ces enquêtes, merci de bien vouloir leur faire suivre ce mail.
 
Merci à vous,
Bonne journée,
Mima





03/05/2008 17:05
bonjour

je cherche des informations sur l'isolation des combles perdus avec 
la paille, avez vous des idées quelles précations prendre etc...
je suis un nouveau membre j'habite Les Milles prés d'Aix en Provence 
et nous avons également un projet de garage "abri de voitures en murs 
de paille,
merci de vos r&ponses,
cordialement,
Raphaelle





Bonjour Raphaelle,
je n'ai pas encore construit en paille, mais mon expérience du bâtiment me fait dire que tu peux isoler un comble perdu avec ce que tu veux ...
Il faut protéger la matière isolante des migrations de vapeur d'eau venant des pièces habitées situées en dessous (on produit environ 1.5 l de vapeur d'eau par personne / jour ...)
L'épaisseur doit être assez conséquente : ne connaissant pas les propriétés isolantes, grosso modo, je prendrait 2 fois l'épaisseur des fibres minérales (verre, roche, que du très bon pour les poumons), soit environ 40-50 cm.
Arrivé là, je me poserai la question de la résistance du plancher du comble : sera-t-il assez résistant pour supporter le poids de cet isolant? (idem, je sais que ça pèse lourd, mais sans plus ...)
Si la réponse est sans équivoque, comment ferez-vous pour mettre cette paille dans le comble ? Je sais que les paysans de montagne employaient une soufflerie couplée à une conduite de diamètre 500/600 env. pour monter -rapidement - leur foin dans les granges. (les "isolateurs" de combles perdus (remplis de fermettes industrielles) de maisons "traditionnelles" font pareil avec de la laine de roche soufflée)
Résistance à la propagation des flammes : si une botte de paille compactée est résistante aux feu, pour la paille soufflée, c'est le contraire!
À mon avis, c'est ce critère -le feu- qui impose de disposer la paille en bottes pour la toiture. Faudra donc voir si ça peut se faire comme ça.
Que les autres me reprennent si j'ai raconté des énormités.
Cordialement



04/05/2008 12:16
Bonjour à tout le monde,

Voici quelques propositions d'après ce que j'ai pu apprendre depuis plusieurs années de lecture et de discussions sur le sujet. Ceci sans tenir compte de la pénébilité de la mise en œuvre.Il faut savoir que les bottes de paille se consume surtout si elles sont emprisonnées entre 2 couches incombustibles.
Il semble important, si l'isolation est en bottes de paille, de garantir un frein au feu sous plafond avec des plaques de Fermacell ou une petite chape de plâtre sur plafond avant la pose des bottes. C'est une garantie de retardateur sachant que tout relief en bois en plafond est une accroche importante au "léchage" des flammes. L'idéal est un plafond avec une surface lisse.
L'autre alternative (plus difficile) est le remplissage d'un mélange de chaux-paille qui peut être décoffrer rapidement pour le séchage et rassemble les avantages de l'isolation et de l'inflammabilité.
Solutions non exhaustives.
Bon courage.







07/05/2008 07:57
Bonjour. Nous devons faire des fondations avec pilotis de 0,80m pour une maisonette en paille de 33 m2.Nous aurions aimé savoir comment "demarrer"notre base pour fixer l'ossature bois. Pour une meilleur isolation,et à condition de fermer dessous, peut-on placer des bottes de paille entre le sol et le futur plancher en bois ? Merci à bientôt.





26/05/2008 09:30
Recherche personne serieuse et motivée / Looking for a serious and motivate person
L'association “des vies et des idées... d'ailleurs”, dans son projet “construire pour demain”, vous proposera trés bientôt sur son site www.eco-habitat-tour.org, quelques articles sur l'éco-construction à travers le monde:

      Torri Superiore, un oasis communautaire dans un joyau d'initiative populaire
    *
      Construction en chanvre, un éco-gîte dans les Hautes-Alpes
    *
      L'environment parc de Turin, entre écologie, urbanisme et innovation
    *
      Construire en paille en Italie, l'expérience d'un auto-constructeur

Un sol de terre et de paille, une nouvelle sensation pour les pieds
Ces articles destinés à nos adhérents et partenaires français, sont rédigés en français. Or, les différents protagonistes, interwiewés pour réaliser ces articles, sont italiens (jusqu'à présent), et nous suggérent, pour avoir un impact plus important de rédiger ces articles en Anglais.
Charmés par cette idée, mais faute de temps, nous recherchons des personnes intéréssées pour traduire nos articles en Anglais ou autres......avis aux amateurs.
La motivation n'étant pas constante, vous pouvez vous engager pour un article seulement ! Nous pourrons être présent par mail, dans le suivi de ce travail...
Une chose est d'adhérer, une autre est de participer....
Bien à vous!!
Association « des vies et des idées d’ailleurs»











31/05/2008 15:32
Bonjour a tous.je regrette vraiment de ne pas avoir pu me rendre aux rencontres du gypse (travail oblige).par contre,je suis vivement interrèssé par vos stages du mois d'otobre en tant qu'artisan platrier-maçon.j'ai hate de pouvoir tester le platre sur mur paille entre autre.je compte donc sur vous pour me rappeler les dates d'iscriptions d'ici là.je voulais également vous dire que ce serais bien si vous pouviez éventuellement organiser des rencontres pro les weeks-end,je serais totalement disponible a ce moment là,merci.je cherche aussi toujour des chanters participatifs paille sur le,83,06,04.si vous entender parler.voilà merci pour tout et a trés bientot.MERCI.    J.P






31/05/2008 15:32
Bonjour,
Notre association LE GABION a organisé avec succès, le 23 Mai 2008,

« Les rencontres régionales du gypse et du plâtre »

5 intervenants, 80 participants,
dont 45 % d'artisans, 25% de techniciens du bâtiment, 22% d'architectes, et 7% de public sensible.
Les sujets abordés présentaient le plâtre par des exemples précis : son histoire, son utilisation millénaire, les techniques de restauration du patrimoine, et son utilisation dans la construction neuve.

Nous sommes en train de rédiger le compte rendu, qui sera prochainement disponible sur notre site : www.legabion.org.


Nous croyons à ce matériau qui peut relever les défis qui attendent le monde du bâtiment dans les années à venir

    *

      Liant du bâtiment qui a le meilleur bilan écologique
    *

      Recyclable « on peut le recuire »
    *

      Permet de travailler vite « épaisseur de charge, enduits en 1 passe ... »
    *

      Très polyvalent « nombreuses applications, grand nombre de finitions »
    *

      Très performant pour la sécurité incendies: classé M0 à partir d' 1 cm d'épaisseur
    *

      Structure, cloisonnement, finition, décoration, protection... etc...








04/06/2008 20:36
Salut Jean-Pierre,
Je suis comme toi, je cherche à comprendre avant de faire, pour un jour aussi faire ma propre baraque paillue, et pourquoi pas, en faire pour les autres, avec eux ...
Pour l'instant je me contente de former des adultes en reconversion qui veulent s'essayer à la profession de dessinateur, et d'écrire dans des forums ...
Cordialement









23/06/2008 10:32
bonjour,
  le DCE de la maison écologique (ERP en paille) à Bourgoin Jallieu est paru aux affiches de
  Grenoble.
  vous pouvez également télécharger les documents ici :

  http://landfabrik.bourgoin.free.fr/DCE/DCE%20landfabrik%20pi%e8ces%20administrative.zip

  http://landfabrik.bourgoin.free.fr/DCE/DCE%20landfabrik%20pi%e9ces%20graphiquesGR00%e0GR08.zip

  http://landfabrik.bourgoin.free.fr/DCE/DCE%20landfabrik%20pi%e9ces%20graphiquesGR09%e0GR20.zip

  la date limite de réponse est au 17 juillet.
  merci de diffuser l'information au sein de votre réseau.
  à bientôt




23/06/2008 14:22
Le gabion à ecrit
nous avons eu le contact d'une personne actuellement en master Systèmes énergetiques et énergies renouvelables et dans ce cadre, il recherche un stage de 4 à 6 mois dans une entreprise.
il s'appelle Antoine





25/06/2008 07:55
Bonjour Antoine.
 
J'ai une petite entreprise artisanale en Haute Loire (Yssingeaux). L'entreprise NATURELHOME, est spécialisée en ossature bois écologique avec remplissage paille. Me contacter si tu es interressé.
 
Hervé





25/06/2008 22:58
bonsoir Antoine
Le Parc Naturel Régional du Queyras va créer un nouveau poste "énergie
renouvelable ou développement durable" le terme n'est pas choisi sous la
forme d'un chargé de mission. Tu peux postuler, le stage peut être une
anticipation au poste...
PNRQ
05350 ARVIEUX
bien à toi
Janine





27/06/2008 11:53
Bonjour Hervé,
 
En fait (j'aurai du le precisé dans mon annonce) mon stage devra s'effectué début Mars 2009. Je recherche plus précisement un bureau d'étude qui effectue aussi la conception ainsi que la réalisation. Je garde votre contact au chaud pour l'année prochaine.
Merci de m'avior répondu.
A bientot
Antoine






02/07/2008 09:59
Hubert Fèvre, du bureau d'étude Gaujard,
nous a indiqué, au cours du stage planches clouées, un logitiel de dimensionnement de bois gratuit : FINNWOOD

téléchargeable à cette adresse:
http://www.finnforest.fr/default.asp?path=1389;1467;12540;12551;12573;12574&voucher=B8DC837E-9B1C-473D-9CDA-EAFA4CEDE3D7

 téléchargez, installez , dimensionnez





19/08/2008 15:44
Bonjour à tous,

Je suis architecte et je recherche une entreprise alsacienne qui travaille
la paille (remplissage isolant d'une ossature bois).... mon activité est
orientée "matériaux sains"...

Merci bien et bonne fin d'été à tous,

Dominique







19/08/2008 16:32
Bonjour,
Je connais quelqu'un avec qui je travail près de St Dié 88
Appelez moi
Merci
Cordialement
Vincent
TERRANERGIE
Bureau d'Etudes en Eco-Construction et Efficacité Energétique






02/09/2008 15:25
Le GABION, centre de formation aux métiers du bâtiment veut participer au développement professionnel de la construction écologique en France. Nous nous investissons notamment dans la construction paille ossature bois et nous vous invitons à participer aux activités suivantes afin de faire progresser l'approche professionnelle de ces techniques.
- Les Secondes assises de la construction paille (PACA)
                    le 17 octobre 2008 à l'Europôle de l'Arbois à Aix en Provence.
Suite au succès des premières assises qui ont rassemblé 160 professionnels nous avons décidé de renouveler cette journée afin de faire connaître les réalisations et les projets en cours dans notre pays. Un intervenant anglais présentera les réalisations de son pays.
Les inscriptions sont désormais ouvertes sur notre site internet :   www.legabion.org






29/09/2008 09:07
Bonjour.Nous sommes à la recherche d'un maitre d'oeuvre qui, dans le cadre d'un stage participatif ou autre, puisse nous réaliser une construction en paille de 33m2 dans le Diois. Et cela si possible  pour le primptemps 2009.Le permis de construire est OK, et nous possedons les bottes de pailles.Les fondations sont prevues pour bientôt. Merci et salutations





06/10/2008 22:07
reponse à Louis BARBIER
suite à votre mail,
alain richard
formateur independant , entreprise formatchaux pres de digne les bains
intervenant gabion.
Peux repondre à votre demande de maître d'oeuvre.
sincèrement
alain richard




14/10/2008 18:36
bonjour,
Je m'appelle Mathieu , j'ai 24 ans et je recherche des entreprises en éco-constructions dans la région Rhône alpes si possible et de préférence dans la paille pour me prendre en contrat de professionnalisation sur 18 mois à partir de mi-février 2009. Je postule pour la formation d'écobatisseur à Néopolis à St Marcel les valence (26) mais afin d'etre pris, il me faut trouver une entreprise.
J'ai déja fait un chantier participatif cet été en paille porteuse en Haute Loire et je suis trés motivé.
Je suis ouvert à d'autres propositions d'entreprises en écoconstructions
Si vous avez des contacts et que vous avez envie de me les faire partager, ce serait avec joie que je les prendrais.
merci












20/11/2008 15:18
Nous sommes deux frères âgés de 26 et 28 ans et sommes propriétaires d'une Casse-automobile située à Moras en Valloire dans le nord de la Drôme au sud de Lyon.
Nous sommes sur le point de nous agrandir et avons décidé, en accord avec nos convictions, de construire ce bâtiment en bottes de paille.

Nous faisons parti des 1300 démolisseurs agréés VHU (véhicules hors d’Usage)

http://www.ecologie.gouv.fr/Vehicules-hors-d-usage.html

sur les 5000 casses en France et nous avons toujours été soucieux de notre impact sur l’’environnement en tant que casse auto. Nous faisons parti de ces professions qui n’ont pas une belle image et notre message n’est pas toujours facile à véhiculer.

Effectivement lorsque nous exprimons aux gens notre inquiétude face à la pollution et notre investissement dans une planète plus propre, les gens sourient parfois et ne comprennent par forcément qu’une casse auto peut rimer avec écolo !

Depuis presque un an, nous nous sommes investis dans ce grand chantier. Nous devions nous agrandir rapidement car l’atelier et la place actuels ne nous permettent pas de travailler au mieux de notre potentiel.

Nous avons donc acheté un terrain de 7000 m² en face de notre terrain actuel ou nous avions construit un bâtiment dans la hâte donc malheureusement « traditionnel » (moellons, laine de verre, plaque de plâtre) et nous avons décidé de faire un bâtiment « intelligent ».

Nous avons été rapidement séduits par le côté écologique, économique et pratique de la paille. Le choix était donc fait.

Nous avions acheté quelques années auparavant une charpente métallique de 900m² en prévision de l’agrandissement de notre activité et nous l’avons entièrement rénovée. Après des mois de travaux, en plus de l’activité à l’atelier, nous avons accueillis début octobre 7 camions semi-remorques remplis bottes de paille de riz (plus résistante que la paille de blé).

Nous aimerions faire connaître notre chantier par le biais de votre journal, nous organiserons certainement, au printemps prochain, un petit stage pour réaliser le crépi extérieur, le crépi intérieur sera fait cet hiver et sera différent.


Nous sommes sur le point de finir de poser les bardages qui caleront les bottes de paille et nous commencerons à monter les murs dans quelques semaines. Les bottes font prés de 300 kg pièce, nous travaillons donc avec des engins et ne pouvons donc accueillir des gens en tant que main d’œuvre, mais nous serions ravis de voir des gens curieux et intéressés par le chantier qui viendraient voir notre chantier. 

De plus nous avons prévu, courant 2009, de se lancer dans la fabrication d’une éolienne et d’un puits canadien, peut être un stage pourrait être prévu à ce moment là.

 

Plus que jamais nous avons besoin du soutien de personnes motivées pour nous aider à diffuser l’information sur ce chantier, l’ADEME malheureusement ne peut nous aider à financer notre projet car nous sommes une SCI et nous faisons tout en auto-construction.

Merci de votre soutien

Cordialement








27/11/2008 20:47
Ahh quelle projet courageux. Ceci me rempli de joie de voir que des personnes osent ce que les autres n'osent pas. Un petit bémol quand même à la charpente métallique qui n'est pas très 'écolo'.
Nous sommes aussi en train de construire en paille mais à une autre échelle.
Il y a tout de même un petit passage dans ton message que je ne peux m'empêcher de soulever. Quand tu écris "au printemps prochain, un petit stage pour réaliser le crépi extérieur", le petit stage deviendra peut être stage et même gros stage car pour avoir posé 40 tonnes de matière sur nos 140m2 de mur cette été, je peux te dire que ce n'est pas un petit chantier. Je vous recommande d'ailleurs d'éviter de faire cela à la main, mais avec un bon compresseur et un sablon. Sinon bonjour :-/

Bon courage et vive les pailleux

Thierry







03/12/2008 16:01
Bonjour et merci pour votre mail de soutien.

Pour la charpente métallique, c’est une structure que nous avons récupéré et rénovée, elle serait partie à la ferraille sinon, alors nous l’avons recyclée. Il est difficile de faire toujours ce que l’on voudrait.

Nous avons le projet d’un autre bâtiment (bien plus petit), nous utiliserons à coup sûr une charpente en bois, de plus c’est bien plus solide…

Je retiens votre remarque au niveau du stage. Nous ne pensions pas forcément faire faire le crépi entièrement par les personnes qui viendrait nous aider. Nous n’avons pas l’habitude encore de ce genre de fonctionnement et nous pensions que c’était un peu abusé de demander aux gens de faire un si gros travail. Nous étions plutôt dans l’idée de faire un pan de mur à la main pour pouvoir s’exercer, faire différentes techniques, peindre à la chaux, enfin s’éclater avec d’autres gens, faire venir du monde sur le chantier afin de faire de nouvelles connaissances. D’où le timide terme de « petit » stage. Evidemment, tout le reste sera fait à la machine à projeter.

En tout cas il est toujours plaisant d’ouvrir sa boite et de tomber sur un mail d’encouragement surtout en ce moment ou il fait froid et ou il est difficile de travailler dehors. On tient le bon bout je crois.

Au fait nous avons un blog si cela vous intéresse :   ddauto-p-sarldegand.over-blog.com

N’hésitez pas, toute remarque nous est utile pour avancer et se remettre en question.

A très bientôt

 



12/01/2009 10:44  dernier message

Nous vous présentons nos meilleurs voeux pour 2009,
nous en profitons pour vous rappeler nos prochains stages :


CONSTRUCTION PAILLE OSSATURE BOIS

CONCEPTION OSSATURE BOIS ADAPTÉE A LA CONSTRUCTION PAILLE

CONCEPTION BIOCLIMATIQUE EN NEUF ET EN RÉHABILITATION

A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DU BÂTIMENT

Centre de formation avec 15 années d'expérience en éco-construction - restauration du patrimoine et rénovation du bâti ancien, Le GABION propose en début d'année 2009, trois stages :

    *

      CONSTRUCTION PAILLE OSSATURE BOIS avec PIERRE HENRY GOMEZ et le GABION

      15 et 16 janvier à EMBRUN (05)
    *

      CONCEPTION BIOCLIMATIQUE ET ÉCOLOGIQUE EN CONSTRUCTION NEUVE ET EN RÉHABILITATION avec JEAN PIERRE OLIVA

      3 au 6 février à EMBRUN (05)
    *

      CONCEPTION OSSATURE BOIS ADAPTÉE A LA CONSTRUCTION PAILLE avec HUBERT FEVRE DU BUREAU D'ETUDES GAUJARD TECHNOLOGIES

      4 au 6 février à AIX EN PROVENCE (13)






Ensuite : destruction de la liste de diffusion suite à une panne chez free.......
Par Association le Gabion - Publié dans : le matériau Paille
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Dimanche 26 avril 7 26 /04 /Avr 20:40

Filière paille OB
Le gabion, avec de nombreux partenaires, veut démarrer une filière de construction paille ossature bois en région PACA .

Ce début d'année nous réalisons une étude thermique des murs en paille, en partenariat avec École des Ponts ParisTech
Par Association le Gabion - Publié dans : Ossatures Paille
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus